ES22 : Toulouse – Poussan

10 août 2019 : Toulouse – Poussan
418km
« Déjà vu »

10 août

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

On a pris un putain d’orage dans la nuit… Il était si fort que je croyais que je n’avais pas fermé la fenêtre 😅
Mais quoi qu’il en soit, j’ai dormi comme un loir de 21h00 à 6h00.

L’avantage dans les Ibis Budget, c’est qu’en plus le petit déjeuner est servi über tôt.
Donc à 6h30, je suis déjà en train de baffrer.

7h10, on décolle de l’hôtel.

IMG00001

Choisissez votre arme

Direction une rapide visite toulousaine avant que la plèbe/plaie n’arrive.
Alors ce qu’il y a de drôle, c’est que j’ai trouvé une certaine ressemblance avec Albi.
Ils ont dû avoir une sacrée réduction sur les briques.
Tout le centre-ville quasiment est fait de ça.

Si ça se trouve, c’est le rab qu’avaient les Nordistes?

M’enfin certains ont des soucis soit de vue, soit de dimensions, soit de connerie…

IMG00012

Sont sympas ces nouveaux quads de chez Ford… baltringue.

J’ai pu enfin voir le fameux Capitole ainsi que la place du même nom.

IMG00015

De plus, je me suis arrêté aussi pour contempler la basilique Saint-Sernin et la cathédrale Saint-Étienne.

Enfin, en tant que amateur de rugby et fan du Stade Toulousain, on s’en va en direction du stade Ernest Wallon. Le pèlerinage est achevé !

IMG00022

Tou-lou-saing, cong

À la sortie de la rocade toulousaine, on passe les 10000km d’Expé.
Voilà, un tour de cadran de fait 😁

Pour rallier Rodez, j’emprunte l’ancienne Nationale 88.
Il n’y a rien de bien intéressant à signaler.

IMG00032

Après quelques jours dans les Pyrénées, le retour à la réalité est brutal

Hormis une très belle église (en briques) du côté de Rabastens,

IMG00026

Centre-bourg qui a dû coûter une… brique à construire

La seule chose intéressante, c’est de retourner dans le centre-ville d’Albi.
Albi, c’est clairement une de mes villes favorites en France. J’adore l’architecture du centre-ville, cette magnifique cathédrale, le musée Toulouse-Lautrec juste à côté et ces ponts qui enjambent le Tarn.

Après un très long ravitaillement d’essence (merci Leclerc pour le prix coûtant, c’était le gros rush), je continue ma route sur la nationale, toujours en direction de Rodez.
Enfin, nous arrivons à dame.
Depuis une aire de repos, on domine toute la ville haute, surplombée par la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption.

IMG00045

Moins que la mosquée de Casablanca, mais on y repère de loin

C’est marrant, mais l’arrivée sur Rodez me fait penser à celle que j’ai eu pour Tolède.

IMG00053

Presque, hein?

Mais le temps tourne, il faut que je sois à 12h30 du côté de Roquefort. Ça sent pas bon pour tenir le délai, autant que ce frometon.

IMG00056

Droit devant, puis c’est le plus court

Je voulais aller jusqu’au pied du viaduc de Millau, je me contenterai d’une vue au loin.
Cependant, je trouve que la vue de loin est quand même beaucoup plus jolie à voir que quand on est juste sous les piliers.

Et cette D993, bordel, à travers le Parc Naturel des Grandes Causses… 🥰

Je monte jusqu’à Roquefort pour rejoindre Clément et sa Benelli 500 TRX.

IMG00080

Oui, c’est bien une 500 vu le gabarit!

C’est quand même un comble d’aller dans une cité du fromage sans pour autant en déguster, merci mon organisme.
Nous devisons pendant quelques temps, puis nous décidons de continuer notre route en direction de Saint-Affrique. Joli clin d’œil à cette Expé, vous ne trouvez pas? ^^

Et là commence la visite du parc naturel du Haut-Languedoc.
Nous faisons d’abord une halte non loin de l’abbaye de Sylvanès pour une pause boisson.

IMG00083

In the middle of nowhere, sans réseau ma gueule

On ne s’attend pas du tout à trouver cette nature aussi sauvage dans le département de l’Hérault.
C’est très vallonné, limite montagneux, des gorges en veux-tu en voilà, et une végétation des plus sèches.

Nous empruntons la D180 jusqu’à Lamalou-les-Bains et Clément me sert de guide à bon rythme. Je comprends mieux pourquoi il appelle ce coin son havre de paix.

IMG00097

Et il en est fier… tout autant que son tracteur sino-italien

Clément me quitte à hauteur de Bédarieux. Une superbe rencontre de nouveau, avec une machine pas courante et très bien emmenée. Et cet accent chantant du Languedoc, c’est déjà plus poétique que l’accent jurassien!

Pour ma part, je continue ma route en direction du lac de Salagou via Clermont-l’Hérault. C’est la troisième fois que je passe dans le coin, et c’est la toute première fois que je vois ce lac. En-fin!
Et l’attente en valait la peine, car clairement est splendide. Quelle couleur d’eau!

IMG00111

J’aurais bien fait plouf encore une fois

Surtout que j’ai trouvé un coin où il y a absolument personne. Oui, j’ai encore fait mon misanthrope ☺️

Pour terminer cette journée, je voulais faire une surprise à un couple d’amis… Qui sont responsables des voyages que je fais. A cause d’eux ouais 😂
Mais ils n’étaient pas là 😭 Je crois que je leur ai fait leur journée quand j’ai laissé un message sur leur interphone (bordel, ça existe O.O » )

IMG00116

Vous avez vendu du rêve XD

Direction donc directement chez Béran’ qui m’heberge pour ce soir. Je reprends exactement la même route qu’au printemps.
Je ne te cache pas que j’étais content d’arriver.
Du repos,de la rigolade et des chats pour la soirée, tel est le programme 😂😂😂😂

Mais la question qui se dessine… demain, on rentre ou on ne rentre pas?
CMBDTC.

2 réflexions sur “ES22 : Toulouse – Poussan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s