ES5 : Pianotolli-Caldarello – Col de Bacinu – Bavella

Attaquons une nouvelle journée dans ce décor paradisiaque qu’est la Corse en ce 14 septembre. Au programme du jour, le RB suivant:
http://g.co/maps/2juhd

Une première partie qui va être ultra virages et une autre pour rentrer qui va être ultra… droite.

Qu’à cela ne tienne, pépé est en grande forme pour se faire ce RB… en une après-midi. Tout le monde me traite de timbré, qu’il faut prévoir ça sur une journée complète etc… 😀

Donc le matin c’est mode tranquille à retoucher les premiers clichés pris, regarder les vidéos et sauvegarder tout ça sur le disque dur externe.
Au réveil, je me prends ça dans les mirettes :
_igp8235

Pas un poil de vent, pas un nuage… miam!

Et donc c’est parti en direction du Col de Bacinu où on me dit que je pourrai trouver une source d’eau fraîche. Il est vrai que quand je suis parti, il faisait pas loin de 32°C 😮 mais comme je savais que j’allais grimper (non pas au rideau, c’est une autre histoire 😆 ), j’allais y aller cool.

Dès les premiers kilomètres d’ascension, le revêtement n’incite guère à l’attaque, mais plus à l’humilité. Tant mieux, car au moins je peux shooter peinard.
_igp8240
Gravillons powa!

_igp8238

La route devant de pire en pire, je me mets en mode lopette et atteint le col.
_igp8243Notez la taille des différents calibres de balle dans le panneau, l’inscription etc… c’est ça l’intérieur des terres!

_igp8244La vue au sommet.

La source se trouvant à 5 virages avant le sommet, je fais demi-tour et il faut que je fasse de l’enduro avec le tracteur.
_igp8247

Et la fameuse source est là:
_igp8250
Et je confirme, elle est fraîche. Et c’est de loin la meilleure flotte que j’ai eu à boire. Que ça fait trop du bien! J’en profite pour remplir quelques bouteilles et on y retourne.

Le long de cette D59 puis de la D268, je trouve des villages qui ont un charme fou : Carbini, Levie, Sainte-Lucie-de-Tallano… un calme impressionnant dont j’ai limite honte de troubler avec mon horrible noire.

_igp8257Campanile de Carbini.

_igp8259Sainte-Lucie-de-Tallano.

Puis j’attaque la D20 en passant par le pittoresque village de Zoza (pas pu prendre de photos désolé 😳 ) et reprends la route pour aller à Zonza (voir la partie 4 de notre périple). Et là, je me prends une pure saucée express sur 500m… trempé à la moëlle. Après, grand beau. Grompf!

Ca n’empêche pas que ces routes sont toujours aussi bonnes. Le revêtement est quasi neuf, ça tourne dans tous les sens, quel pied!

Arrivé à Zonza, direction les Aiguilles de Bavella. Et là mes amis, ça se passe de commentaires.

Mais au loin j’aperçois que ça se gâte:
_IGP8265.JPG

Donc on décolle recta et là dans la descente du Col de Bavella, j’ai dû stopper à un moment. La cause? Je n’avais plus de frein AR! Grosse panique à bord, vite un parking! Et là je dépose un mince filet d’eau… ça bout sur le disque! 😐
Bon bah… on va se calmer hein 😀 le retour se fera sur un rythme plus piano avec pour poisson pilote un nouveau 1200GS.

Le retour se fera en longeant la côte par Solenzara, Porto-Vecchio…
Mais bordel les routes de l’arrière-pays Corse, quand elles sont en bon état, limite joussif!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s