ES12 : Merzouga (MA) – Ouarzazate (MA)

30 juillet 2019 : Merzouga (MA) – Ouarzazate (MA)
513km
« Gorges profondes »

30 juillet

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

C’est vraiment le cœur gros que je quitte Merzouga. Je commençais à véritablement m’attacher à ce coin.
Mais dans les roadtrips, il faut toujours avancer.

Ce qu’il y a de cool, c’est que Hassan, mon hôte, me demande si ça me dérange de partir beaucoup plus tôt le matin, afin d’éviter la chaleur.
Pour moi, c’est ok. J’avais cette idée en tête.

Après un copieux petit-déjeuner, je quitte Merzouga vers 7h du matin.

IMG00002

Off-road Leslie!

Ce qu’il y a de cool, c’est que sur les premiers kilomètres de la journée, je peux y aller franchement niveau vitesse.
Et enfin, j’ai pu voir un troupeau de chameau en complète liberté, et non attachés à une corde pour le « bonheur » des touristes.

IMG00006

C’est pas bien plus joli ainsi?

Rissani passé, je prends la Nationale 12. Et là, c’est 90 km de pur bonheur. Avec les lumières du début du jour, il y a comme un air de Route 66.

IMG00016

Non?

Certes, la route est très droite, mais les paysages s’enchaînent sans que ce soit lassant.

A Alnif, je prends la R113 qui m’amènera quasiment jusqu’à Tinghir. Encore une fois, personne sur la route, paysages dégueulasses, Dieu que je m’ennuie 😅

De nouveau, au croisement avec la Nationale 10, je croise de nouveau les policiers. Ils s’insurgent, encore une fois, que je marquasse le stop. 🤷🏻‍♂️

Jusqu’à Tinghir, rien à signaler. Juste refaire le plein d’essence de Lesli, al goulue. M’enfin en tournant à 4,5L/100km, je me demande si goulue lui convient vraiment…

IMG00063

Vu les routes, franchement, c’est facile de si peu consommer…

Tinghir, par contre, que c’est beau. Et encore plus quand on prend la route R703 et qu’on domine toute la ville depuis les hauteurs.

IMG00037

Moche, hein?

Toute la ville est quasiment construite avec ces pierres ocres, dans la couleur ressemble fortement à celle que l’on trouve dans les gorges du Daluis.
Sans oublier cette immense palmeraie !

Pour les connaisseurs du Maroc, vous l’avez deviné, on attaque les Gorges de Toudgha.Le seul truc qui m’emmerde ici, c’est qu’il y a beaucoup trop de touristes européens. En soi, c’est véritablement impressionnant, il n’y a rien à jeter. Mais je ne suis pas ici pour me retrouver entre baguettes et saucissons.

Malheureusement, sur une réception d’un nid de poule, je me fais un peu mal au poignet droit. Dommage, je vais écourter un tantinet le road-book.
La route est loin d’être bonne…

Ce crochet par ces gorges n’était pas prévu au départ.
Au final, je ne regrette pas d’avoir rallongé un tout petit peu mon road-book.

Revenu à Tinghir, je reprends la Nationale 10.
Après cette escapade d’environ une heure et demie dans les premières gorges de la journée, il fait véritablement plus chaud! Ça suinte sec dans la veste !

IMG00059

M’enfin, il n’y a pas moyen de tomber dans la palmeraie…

Après avoir eu un coup de cœur pour Tinghir, c’est le deuxième coup de cœur pour Boulmane Dadès. La même chose que Tinghir, mais encore plus en montagne ! Waw!

IMG00067

N’en jetez plus, je n’ai plus de cartes mémoires…

Nous sommes cette fois-ci sur la R704, qui va nous emmener jusqu’à un des plus célèbre point de vue du Maroc. Je vous laisse deviner lequel… puis vous l’avez en couverture de l’article!

Une pause thé au sommet, où je croise des compatriotes de Clermont-Ferrand, je redescends dans les Gorges du Dadès, le tout dans un vent à décorner les cocus… Dieu que c’est beau !

IMG00078

Ca change du Panoramique de Cerdon :p

De nouveau, encore une fois, sur la Nationale 10, je me dirige cette fois-ci sur un spot photo que m’a conseillé une connaissance d’Instagram.
À Kasbah Itran, la vue est juste sublime sur la Vallée des Roses.

IMG00089

On continue dans l’horreur ou bien?

J’en profite pour faire une nouvelle pause thé.
Pour l’amateur de thés que je suis, quand je vais rentrer en France, tous les thés vont me paraît tellement insipides… 😭

Mais le vent se faisant de plus en plus fort, je descends au plus vite de nouveau sur la Nationale 10 pour rejoindre Ouarzazate.

IMG00096

Boooored to be wiiiiild

Les 70 derniers kilomètres de la journée seront absolument terribles. J’ai failli me faire prendre dans une tornade de sable 😱

Vraiment, je ne sais pas quel effet ça ferait, mais je l’ai vue traverser la route juste derrière moi… pfoua, il s’en est fallu de peu.

De nouveau ce soir c’est hôtel.
Durant tout le séjour au Maroc, je n’ai pas fait de camping car… je n’en ai pas trouvé. Et vu les prix pratiqués, il serait ridicule de ne pas en profiter.

Voyant dans l’état où je suis, les tenanciers de l’hôtel ont pitié de moi et m’aident à monter les bagages et décident de m’installer au rez-de-chaussée plutôt qu’au 2e étage 😅 merci encore à eux!

IMG00099

Non, l’hôtel n’est pas ici!

Oh la jolie piscine dans l’hôtel! Oh il fait 40°C!
Je fais quoi selon vous?

Une bonne douche plus tard, nous voici en train de barboter pour se rafraîchir et palabrer avec Kareem, un thésard en congés avec sa famille.

Un rapide plat prit au restaurant attenant, je finis cette journée par écouter l’appel à la prière au crépuscule.
J’avais déjà pu assister à ça à Mostar il y a 2 ans, cette fois-ci est encore plus magique. Ah ces moments…

2 réflexions sur “ES12 : Merzouga (MA) – Ouarzazate (MA)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s