ES21 : Col du Portet d’Aspet – Toulouse

9 août 2019 : Col du Portet d’Aspet – Toulouse
487km
« Ils pallièrent à leurs manques »

09 août

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Je pensais avoir trouvé le calme dans un camping au fin fond des Pyrénées et dormir comme un loir.
Perdu, game over.
Entre le gamin qui n’a pas cessé de chialer toute la nuit et le clébard d’aboyer…

Putain, 5h20, je suis de mauvais poil. Ça s’annonce terrible comme journée.

7h30 tout est remis dans Leslie, je quitte ce tintamarre dont j’en ai marre.
J’attaque tambour battant la descente du Col du Portet d’Aspet en souhaitant un bon annif à ma môman 🙂

IMG00001

Une arsouille en papotant avec moman, normal

Je continue sur la route des cols et je me souviens assez facilement de la route. Nous l’avions prise il y a 6 ans avec des amis, plein de souvenirs lors de l’Expé Demi-Tour que tu retrouveras ici.
Enfin sauf que je fais un détour pour ajouter le col de la Core.
Plutôt sympa, paysage du même tonneau, je me le note dans mon listing de cols que je préconise.

Ensuite, on continue bien sur la route des cols pyrénéens via le Col des Caougnous puis le Col de Port.
Et là, damned. Des vaches sur la route. Putain de karma… ceuss qui me connaissent bien savent de quoi je cause…

IMG00020

 C’est vache de me faire un tel coup:!

Je me souviens de toute cette route jusqu’à Tarascon-sur-Ariège, c’est fou cette mémoire visuelle que j’ai….

Ensuite, c’est la Nationale 20 jusqu’à Ax-les-Thermes. Rien de bien folichon, les carrières de talc de Luzenac sont toujours là, et les radars aussi.

De là, on attaque un col que je souhaitais faire depuis des lustres et qui m’a été encore fortement recommandé la veille : le Port de Pailhères.
J’en ai eu pour mes yeux. Oh bordel, quelle route côté Ax! En plus au petit matin, quasiment personne sur la route, c’est jouissif.

Mais que dire que la vue au sommet! Un mini-Stelvio et au loin une magnifique mer de nuage en regardant vers les Pyrénées-Orientales.
Raaaaah 😍

Mais par contre la descente dudit col avec le baleineau… Oh bordel, j’en ai salement chié… A tel point que je laissais passer tout le monde.
Empattement long, 360kg, route étroite et tortueuse et avec des pentes à plus de 10%, je n’en menais pas large.

Arrivé à Usson et son château qui surplombe les gorges de l’Aude,

IMG00042

Usson où les propriétaires?

J’emprunte la D118.
Une horreur, un cauchemar… En sale état, pas intéressante, je regrette ce choix.
Encore plus de gravir le Col de Jau. Sur les premiers kilomètres, c’est la fête du gravillon. Putain, que ça ne m’avait pas manqué…

IMG00044

Oui, que des cailloux par terre, regardez le pneu arrière de Leslie…

Puis vraiment, rien à voir jusqu’au sommet, route pas intéressante, je regrette aussi ce choix. La seule satisfaction est d’ajouter un panneau à ma collection.

IMG00049

Vite on descend de là

Ceci étant la descente est sympathique, en meilleur état, et on passe par deux beaux villages : Mosset et Molitg-les-Bains, qui surplombe La Castellane.

IMG00050

Des Gorges Profondes, dignes du Watergate, sans le pont

Arrivé à Prades, c’est pause essence et, pour une fois, pause miam. Je me cale à l’ombre sur le parking du… Super U. Non, pas de Lidl ou d’Aldi ici. Bouuuuh, j’ai fait une entorse!

La N116 avalée, direction le village d’Eus d’abord, de coutume,

IMG00055

Il faut respecter les Eus et coutumes locales

puis celui de Tautavel.
Je n’ai pas trouvé le musée de la préhistoire… Entre vieux, on aurait pu se serrer la louche avec l’Homme du coin.

IMG00069

Oui, j’ai compris, je plonge dedans à pieds joints (silicone)

Entre-temps, je découvre des cols à 220m d’altitude et quelques cépages des côtes du Roussillon.

 

IMG00058IMG00066

Ensuite, c’est le château d’Aguilar

IMG00062

puis la D14 en direction de Cucugnan avec le très beau château de Queribus que j’avais découvert l’an passé. On ne s’en lasse pas!

IMG00072

A l’arrêt, on Quéribus

Arrivé au château, coup de moins bien.
Déjà pour y grimper, purée que c’est raide.
Fatigué, chaleur, routes en mauvais état, je décide de zapper les Gorges de Galamus (déjà faites) pour tirer au plus vite sur Carcassonne.
Et TomTom me fait prendre les routes les plus pourries du Corbières. Oh bordel… J’ai cru le tuer.

IMG00075

Même si encore les vues sont… comment dit-on déjà sur ce blog?

La chaleur n’aidant pas de nouveau, je suis pas loin de m’endormir, je m’énerve, m’agace et envoie tout chier. Gros coup de moins bien.

IMG00079

Un coup des Illuminati ça!

Pour parfaire la chose, je me fais piquer deux fois par une guêpe à la tempe.

tenor-1

Il vous avait manqué, hein?

Bref, je prends les nerfs, ce soir c’est hôtel à Toulouse, et au plus court via autoroute.
D’ailleurs un collègue d’Instagram m’a croisé dessus…

Par chance, sur une aire d’autoroute, je peux voir la cité de Carcassonne de loin, maigre consolation.

IMG00080

Et on voit pas les horreurs de l’an passé…

A Toulouse, TomTom m’envoie au premier Ibis Budget à la cité de l’Espace. Et il y a une pizzeria à côté.
Par-fait.
On visitera demain la ville rose, j’en ai marre là.
Mode grognon.

IMG00083.jpg

Le premier qui fait chier prend le suppositoire du fond et le Joke dans…

 

Et vu la météo annoncée dans la nuit, je me demande véritablement si Leslie va démarrer le lendemain.

Vous le saurez dans le prochain article…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s