ES15 : Casablanca (MA) – San Roque (E)

2 août 2019 : Casablanca (MA) – San Roque (E)
453km
« Afrique Adieu! Belle Africa (Twin)! »

02 août

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Comme les contes des mille et une nuits, malheureusement, il y a une fin.
Et cette fin, je n’ai pas encore envie de l’écrire.

Encore une dernière fois, je profite de l’hospitalité marocaine. Car question petit déj’, ils savent mettre les petits plats dans les grands.
Du pain, des pancakes, beaucoup de fruits, jus d’orange pressé, sans oublier le fameux thé à la marocaine.

IMG00003

On a encore des leçons à prendre d’eux

De plus, mon autre me propose de ramener un pot de citrons confits. Dommage, je n’ai plus de place dans les valises, sinon ça aurait été avec un grand plaisir.
À la place, elle m’offre un porte-clé du Maroc.

9h00, on est sur la route. Il ne s’agit pas de niaiser car nous avons notre ferry à 17h00.
Mais vous me connaissez, j’aime bien arriver en avance. Je te le dis de suite, bien m’en a pris.

La sortie de Casablanca est une formalité. Je n’ai pas à me retaper tout le centre-ville comme hier.
Pour faire simple, j’enquille l’autoroute jusqu’à un certain point.
Au final, ce sera environ 240 km d’autoroute que je ferai.
Bien entendu, quand il s’agit d’autoroute, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent.
Juste je constate que dans le nord du pays, c’est là d’où viennent la plupart de nos primeurs l’hiver. Question culture intensive, je crois que là on atteint des sommets. Les serres sont à portée de vue, et d’une taille plus que conséquente.

Ah là là qu’est-ce qu’on ferait pas pour quelques tomates l’hiver 😏😏😏😏😏😏😏😏 (pas en hiver les tomates !!!)

De plus, sur les autoroutes, on croise des choses que l’on ne croiserait sûrement pas sous nos latitudes.
Genre des scooters 50cc, des triporteurs avec toute la famille dans la benne, des camions où s’entassent les chevaux, des piétons… A part ça, ça va.
Les péages sont identiques à ceux que l’on connaît en France. C’est-à-dire si tu n’as pas le télépéage, et ben tu attends longuement.
Enfin, à chaque barrage routier, la gendarmerie mobile marocaine m’a toujours salué. Ça ne roule qu’en BM là-bas !

Après cela, je décide de faire une grosse bêtise.

IMG00004

Vous y sentez venir? (déjà sur le panneau…)

De sortir à Larache.
De faire des photos à Larache.
De partir à Larache.
Passer complément en plein centre à Larache.

IMG00005

Combo validé par les Expés de Papy

Vous l’aurez compris, ce bled m’a fortement inspiré…

Cependant, je ne voulais pas terminer ce tour du Maroc sur une note relativement négative en terme de paysage.
Plutôt que de faire que de l’autoroute jusqu’au port, je passe à travers l’arrière-pays et les quelques mots qui surplombe Tanger.
Je devais trouver un lac de barrage, rien vu.
Cependant, les paysages par lesquels je suis passé étaient véritablement très beaux. Mais ça a déjà un goût d’Europe…

Enfin, pour finir sur une véritable note très positive, je prends un bout de la Nationale 16 pour rejoindre Tanger Méditerranée.
Je fais un crochet par le Cap Malabata pour siroter un dernier thé… Avec des abeilles 😂
Mais d’ici, on distingue déjà la côte espagnole… Le cœur est lourd.

La route jusqu’au port et somptueuse. On domine à toute la Méditerranée et le détroit de Gibraltar.
J’en profite aussi pour refaire le plein de Leslie, profitant du prix bas des carburants au Maroc.

Vient ensuite l’arrivée au port.

IMG00027

Non, t’inquiète, je suis dans le bon sens, c’est juste pour la photo

Et le bordel administratif.
Déjà, si on me donne que les données à moitié, ça ne va pas le faire.
Puis un, puis deux, puis trois, puis 4 contrôles avant d’arriver à l’embarquement.

IMG00029

Et bien entendu, toujours dans un calme olympien… klaxons, engueulades, lenteur et chaleur

Et un cinquième pour la route avant de grimper dans le ferry… Où j’ai dû tout vider, putain.

IMG00031

Un petit 6ème pour la route?

Enfin, Leslie est harnachée dans la soute,

IMG00035

Larguez les amarres

et moi je monte au sommet du pont pour regarder une dernière fois la côte africaine.
Afrique adieu chantait Michel Sardou. Ce ne sera pas Adieu, c’est plutôt au revoir que je dirai.

IMG00042

Larguez les amarres, cette fois-ci, c’est bon

La traversée se fait sans encombre.
Je peux enfin apercevoir le rocher de Gibraltar de jour. C’est juste splendide.

IMG00057

Vous l’avez eu de nuit, le voici de jour 🙂

Petit bonus, on aperçoit aussi… Des dauphins ! 😍
Ils sont toujours mieux ici que dans un Marineland…

IMG00053

Sérieusement, c’est 100 fois mieux… t’en penses quoi?

On débarque à Algéciras, retour en Europe à l’heure,

IMG00059

Il faut skif pour débarquer Leslie et son pilote

Je crois que le douanier prend pitié de moi. Il me fait passer devant tout le monde pour le contrôle du passeport.
De plus, il est complètement intrigué par tous les drapeaux qu’il y a sur Leslie. Il cherchait le drapeau portugais car il était du Portugal 😁
Cluedo en attendant le retour du passeport.

Enfin, j’arrive à mon hôtel.
C’est le café du commerce, toutes les poches du village doivent se retrouver.
Je ne fais pas le difficile. Je suis tellement claqué que je prends ce qu’il y a.

Petit bonus version 2, Leslie dort au garage ce soir.
Après tout ce que nous avons vécu sur le continent africain, je pense que c’est mérité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s