ES5 : Freixo (E) – Gafanha da Encarnação (P)

22 juillet 2019 : Freixo (E) – Gafanha da Encarnação (P)
522km
« Juste un doigt de Porto svp »

22 juillet

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Je disais dans mon article de la veille que j’allais calmer le rythme en terme de kilomètres.

Ahahahahah… t’y crois une seule seconde?

Bref, on commence la journée par un réveil en douceur à l’hôtel.
J’ai su profiter enfin d’un lit bien douillet, pour me faire une nuit quasiment parfaite.
Comme moi.

Ou pas.

D’ailleurs, le réveil est quasiment parfait. Quel pied quand on peut bénéficier depuis la chambre, mais aussi sur le parking, d’un lever de soleil sur la baie.

IMG00001

Que c’est laid…

Départ tout tranquillement à 7h30 en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle. Enfin, je vais voir l’arrivée des pèlerins.

IMG00004

D’abord on continue de regarder le lever de soleil.

Je pensais pouvoir visiter la cathédrale, mais à 8h30, c’était encore fermé…
Dommage! Quel calme cependant dans les rues de Saint-Jacques…
Et comme vous le savez, ça m’arrange le calme et qu’il n’y ait personne.

Ca me laisse bien le temps de profiter de la grande place.

On tire vers le sud en direction de Vigo.
Avant ça, on fait un petit tour dans les Rias Baixas non loin de Pontevedra. Que c’est beau par ici !

IMG00020

Enfin d’abord, il faut bien se perdre au milieu de nulle part avant de voir…

IMG00024

Ces beautés et ces… c’est quoi ces machins qui flottent?

J’ai surtout compris enfin à quoi servent tous ces petits bancs artificiels dans la baie… Juste à aller à la pêche aux moules-moules-moules… Je ne veux plus y aller maman !

IMG00028

Ca va? Le pont est assez haut pour que j’en saute?

A quelques encablures de Vigo, Leslie fête ses 120,000km.
Elle est toute jeune la baleine !

IMG00031

Joyeux kilomersaire!

À Vigo, je rejoins un comparse d’Instagram.
Ça faisait pratiquement 1an que l’on discutait, passer du virtuel au réel c’est une chose importante. Et quelle rencontre avec ce passionné ! Pendant deux heures, il me file tout un tas d’infos et de coins à visiter.

Et je confirme par la suite, ça a été une orgie.
On commence par Baiona, charmante station balnéaire avec son fort.

IMG00035IMG00041

Puis nous prenons la route de la montagne, pour dominer toute la baie, accompagné de chevaux et de vaches en liberté. Il faut juste éviter les bouses sur la route et ne pas glisser… Chose accomplie.

Ensuite, nous longeons la côte en direction de La Guardia.

IMG00048

Un ancien monastère qui va être reconverti en base de loisirs… bref.

Le collègue me conseille de prendre la route du sanctuaire. Tortueuse et galère, c’est la route de chèvre que je préfère, c’est la chèvre!

Ahem.

Et pour cause. La vue au sommet est, sans nul doute, l’une des plus belles vues du moment.

IMG00058

IMG00054

A vous de choisir la plus belle vue à admirer

Chose rigolote, de l’autre côté de l’embouchure, on voit dans le passé. Hé oui, le Portugal, c’est une heure de moins! Back in the Future mon gars!

Ça a été de grands moments d’émotions en redescendant du sanctuaire, car nous franchissons la frontière du Portugal.
Ce qui signifie un nouveau sticker sur Leslie.
Ce qui signifie danse de la joie au milieu de la route.

IMG00060

IMG00061

Les 40èmes rugissants :p

Pour cette fin de journée, je fais au plus court en allant d’abord sur Braga.
Je rencontre des gens à la station-service, et je reste une heure à palabrer avec eux.

IMG00062

Avec mon portugais de concours, j’ai réussi à me faire comprendre…

D’abord direction le splendide Bom Jésus do Monte.
Je vous rassure, je n’ai pas grimpé les marches jusque là. Par 33°C… Voilà.

A côté, nous avons celui de Sameiro.
Certes moins imposant, quoique avec les statues, mais tout aussi beau.
Il faut savoir que Braga compte plus une soixantaine de paroisses… On se croirait en Pologne ma gueule :p

IMG00075

Sa mère, ho!

Pour le reste, ça a été autoroute.
De plus, je me suis tapé l’heure de pointe à Porto.
L’interfile m’avait tellement manqué…
Et faire ses courses en face d’une usine de croquettes pour chat… 🤮  ça m’a dégoûté de ce que je me suis pris chez Lidl (encore une fois) pour la soirée.
Attends, c’est pas fini. Parce qu’autant faire les choses bien salement, autant y aller franco de porc.

Je contourne Aveiro pour aller sur la côte.

Aveiro, c’est la Venise portugaise. Et en effet, avec toutes les lagunes et autres étangs, ça y ressemble. Mais on verra demain pour visiter.

Tu te dis, je vais aller là-bas et me taper un coucher de soleil sur une plage.
Mes couilles!
J’ai l’impression d’être arrivé au camping de Villars-les-Dombes tellement il y fait brouillard…

Mate la photo de couverture de cet article, et tu vas vite comprendre.

Bref dans mon tipi, je bouffe mon repas de roi déchu de chez Lidl (vous voulez pas me sponsoriser à force?) et boa noite!

A demain… si j’y vois quelque chose.

2 réflexions sur “ES5 : Freixo (E) – Gafanha da Encarnação (P)

  1. CookALife byMaeva dit :

    Superbes ces photos du lever de soleil !

    « Chose rigolote, de l’autre côté de l’embouchure, on voit dans le passé. Hé oui, le Portugal, c’est une heure de moins! Back in the Future mon gars! » : excellent ! ^_^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s