ES15 : Chișinău (MD) – Bucarest (RO)

27 juillet 2017 : Chișinău (MD) – Bucarest (RO)
445km
« Viens avec nous dans la route magique! »

RB 27-07-2017

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Après un article fleuve, on va faire un article ruisselet.
Comme la sueur qui coule le long de mon visage au départ de Chișinău ce matin.
Non pas à cause de la chaleur, (quoique), mais d’un grand moment de panique (ta mère).

Pour une raison simple.

Oukilé le transpondeur de la moto?

homer-simpson-screamingEt c’est résumé.

Je retourne la chambre, les deux valises (j’ai le double au cas où. Les valises sont déjà sanglées, ça va de soi, sinon ce n’est pas drôle), le top-case, limite me foutre à oilpé sur le parking de l’hôtel (autre raison d’hurler… de peur) pour y retrouver… dans la poche de la cartouche d’airbag… Kétufouté ici?

7h30, on décolle et on se dirige vers le centre-ville pour faire une dernière photo.
Sauf que tout le réseau alimentant les feux s’est mis en rade pendant 15 minutes…

DCIM100DRIFTNotre-Père, qui êtes aux Cieux…

Cahin-caha, j’arrive enfin sur le Bulevard Stefan cel Mare si Sfint pour faire une dernière photo donc.

_IMG4394Arcul de Triumf au loin.

Sauf que cette photo… a failli me coûter très très cher.
Dans tous les sens du terme.

Je remonte sur Leslie et…

DCIM100DRIFTLe petit bonhomme qui approche n’est pas commode…

Les menottes sont présentées. Oh putain…
Enlevez le casque, papiers, caméra à couper, interrogatoire.
Et comble de chance (ou de malchance) pour le coup, il parle français…

Ça sent très mauvais cette histoire.

Les raisons? Regardez à votre droite.

DCIM100DRIFTOuais, c’est la maison du gouvernement. Et?

Déjà, je suis parqué sur un endroit où il est interdit de s’arrêter.
Ah, merde. Ah oui, le panneau là-bas. Oups.
De deux, j’ai franchi deux intersections interdites.
Pardon? Interdites à quoi, à qui?
A tout le monde.
Heu, et les bagnoles qui passent là?
Ce sont des résidents, ils ont le droit.
Ouais enfin là, je viens de voir une plaque polonaise passer, m’étonnerait qu’il soit résident ici.
C’est interdit aux motos. Même à pieds, en tant qu’étranger, vous ne devriez même pas être dans le secteur.
Haha. Comique.
Ok, alors tu sais quoi, on va regarder ma caméra hein, j’ai enregistré depuis mon hôtel et vais te prouver qu’il n’y a aucun panneau qui le mentionne.
Et ça dure 45 minutes.
Le mec veut absolument m’envoyer au comico et au trou.
Non mon pote, OK pour m’aligner pour l’interdiction de s’arrêter.
Mais le reste, tu peux te brosser.
Il me demande où je vais. Je lui dis que je veux rejoindre la frontière en passant par Hîncești pour rejoindre Huși et que mon GPS m’a dit de passer par là.
Je lui demande quelle route je peux prendre qui soit pas interdite aux motos (autant rentrer dans son jeu).
Et là, il s’est contredit. Il sent qu’il a perdu et me rend mes papiers dépité.
Il me dit que je devrais nettoyer la moto et la plaque. Mec, ton pays a des routes pas carrossées, ça fait 15 jours que je suis sur la route, je n’ai pas eu le temps de m’en occuper. Et c’est encore lisible (hum).

Bref, vite, on se tire de là en faisant demi-tour et en rejoignant au plus vite la frontière.

_IMG4424Et on regarde bien vers l’Ouest et ses mystères.

La sortie de la capitale moldave se fera par les grandes artères à 2×4 voies comme vous pouvez le voir, ses passages piétons, ses trolleys qui font demi-tour en plein milieu. Décidément, le réseau moldave est très loin d’être adapté à nos standards actuels.

Mais c’est chouette!
Je retrouve avec plaisir ces collines de champs de blé et de vignes. L’ambiance est bien plus calme et plus sereine, sauf quand on croise les zones de travaux.
Ben oui, ça m’avait manqué.
Qui plus est, avec des feux PAS DU TOUT synchronisés.
Ce qui fait que quand ton feu est à l’orange clignotant, ben tu as encore en face de toi des gens qui passent car le feu est AUSSI à l’orange clignotant dans leur sens!!!!
Nor-mal.

_IMG4419DCIM101DRIFT

Et chose top, ça tourne enfin un peu! Ahhhh et la route a été refait! Ca m’avait tant manqué de prendre de l’angle.
Je songeais à mettre un peu de bagnole à l’arrière de la GTR à force.

DCIM101DRIFTPanorama_IMG4402

Non, vraiment, cette partie de la Moldavie est très verte. Le ciel est très couvert ce matin et ajoute un côté drame à cette journée qui a commencé sur les chapeaux de roue.

_IMG4428

Les dernières kilomètres en Moldavie sont encore plus tristes. C’est toujours marrant ces ponts peints du drapeau national, je n’ai vu ça qu’en ex-URSS.

Je quitte avec regret l’ex-URSS et ses panneaux monumentaux de villages, même dans les coins les plus perdus:

DCIM101DRIFT

Je fais mon refuel ici, en profitant des bas prix.
Enfin quand la pompe fonctionne. que ma CB est acceptée, et que la caissière décide de sourire…

DCIM101DRIFT

Nous voici enfin au poste-frontière.
Côté moldave, vous vous en doutez, à force, on s’y fait. C’est…

davLong. CMB.

Pour tuer l’ennui,
Rien de tel qu’un selfie,
Afin de vous montrer,
Combien je me fais chier.

dav

Ben pour une fois, je suis mauvaise langue. Car côté moldave, quand eut vint mon tour (de cou), ça s’est fait justement en coups de cuiller à pot. Pas de chichis, on ne me chie pas dessus, c’est de la bombe bébé. Et ça ne vient pas de Saint-Denis.

Zone intermédiaire RAS et quand vient le côté Roumain…

sdrTiens, Verdun c’est ici?

THE champ de mine. Et puis il commence à faire vrai chaud, on passe un à un.
Les Moldaves ne se gênent pas pour prendr ela voie réservée normalement aux citoyens de l’UE/EEA/CH.
J’ai poireauté 1h30. Sans ombre. Quasiment sans flotte et sans pouvoir en racheter.
Fort heureusement, j’ai retrouvé le réseau téléphonique roumain et en profite pour aller sur le net.
Arrive mon tour, je montre mon passeport et… oh c’est pas la peine, allez-y!

Haha.

1h30 d’attente pour ne rien vérifier et me laisser partir.

Haha.

Bienvenue en…

_IMG4436Port-Salut, toussa…

Je regarde l’ETA (pas l’organisation basque, l’heure estimée d’arrivée) et ça m’indique 18h10. Il ne va pas falloir chômer, surtout si je dois traverser Bucarest.

Et il me reste :

sdrEncore tout ça à faire.

Je rejoins Huși et les paysages changent encore. Je trouve que cette région à un charme sans nom avec ces collines; de plus, la route est très agréable, quasiment personne, et on peut avancer à plus de 100km/h sans crainte.

C’est un temps parfait pour faire un rapide photoshoot de la baleine bleue!

_IMG4445

Après cette partie, il n’y aura plus grand chose à dire. Ca sera environ 300km d’un ennui terrible, à traverser des villes comme Barlad.

DCIM101DRIFTDCIM101DRIFTNotez que l’on peut trouver des calèches en pleine ville en Roumanie, sisi.

Des routes diabolique….ment droites, bordées d’un côté par des champs et de l’autre par le massif des Carpates.

Quand je dis droit, c’est droit!

_IMG4450

Mais aussi par des vendeurs de… pastèques (!) et de fruits et légumes.

DCIM102DRIFT

Encore des villes comme ici Focsani.

_IMG4446

Et cette particularité qu’ont les Roumains et gens de l’Est à te transformer les 2×1 voies en 2×2 voies. Et avec cette astuce, l’ETA dégringole à vitesse grand V!
Tout comme ma consommation moyenne, qui s’établit à 4,3L/100km de moyenne!

DCIM102DRIFT

Le seul moment agréable jusqu’à Bucarest, ça a été cette vue un peu après Tecuci sur la Movileni.

_IMG4448

Je contourne ensuite Buzau, Urziceni et arrive enfin à Bucarest. La circulation finalement se fait plutôt facilement et j’arrive à anticiper les manœuvres à la hussarde. L’agilité de Leslie fait le reste.

Mon hôtel se situe dans le Parc Herastrau, au bord du lac du même nom. Je devais arriver à 18h10, je suis arrivé à 16h40. Ea-zy. Mais là, j’en ai ma claque de la route droite et d’avoir à être concentré à 200%. Je m’écroule à l’hôtel de fatigue et fais une sieste, on fera un tour plus tard dans le parc.
Et puis demain, c’est repos encore avant d’attaquer la dernière ligne droite (haha) de notre voyage.
Bien m’en a pris car j’ai été réveillé par une pure drache. La première vraie de l’Expé!
L’hôtel fait aussi restaurant, donc on va goûter aux spécialités pas locales.

dav

La vue depuis le restaurant (couvert heureusement) sur le lac est superbe et on distingue au loin la Casa Presei Libre, qui fut le plus haut bâtiment de la ville pendant 50 ans. Il a été nommé ainsi après la Révolution de 1989.
Mais pour les aspects historiques, on verra ça plus tard.
Demain, on visitera la ville bien plus en détail. J’ai la flemme.
C’est sûr, je ne vais pas me tripoter la nouille avec le programme prévu.

Je suis tellement KO que je m’endors à 20h30. J’avoue que depuis le début d’Expé, je ne me suis pas des masses reposé.
Le corps (du Christ) et l’esprit, sont aux limites (vers + l’infini).

Prochain arrêt : Bucarest en Roumanie est à venir!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s