ES21 : Mostar (BIH) – Zadar (HR)

3 août 2017 : Mostar (BIH) – Zadar (HR)
340km
« Maladeeeeee… »

RB 03-08-2017

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Pfiou, heureusement que la chambre est climatisée. La chaleur ici est juste terrrible, même de nuit.
Ceci dit, ça m’est pratique pour une raison expliquée dans l’article précédent.

Car à 5h30, je vais pour contrôler le linge et…

C’est sec.

split-test-success-kid-meme-300x300Yeah, baby!

La bonne nouvelle donc, c’est de changer de slip tous les jours jusqu’à la maison.
Bon, de tee-shirt et de chaussettes aussi, mais le slip, c’est sacré.

Hop, je te refous ça dans les valises, que je sangle pour la N-ème fois.
Putain mais vivement que ça se finisse ça.
Remarque, je maîtrise le sujet désormais. Nous ne vivrons plus ensemble.

Avant de déjeuner, je profite de la « fraîche » à 33°C (!) pour me balader encore dans la vieille ville sans qu’il y ait quelconque quidam.

_IMG5196_IMG5213C’est laid, hein?

_IMG5210_IMG5220Les stigmates encore de la guerre plus de vingt ans après.

_IMG5199

Le petit-déjeuner est à la hauteur de la prestation du gîte : exceptionnel.
Hvala Nino ainsi qu’à ta femme pour tout!

A 8h30, on décolle d’ici et c’est galère pour retrouver la E73. La ville est encore en travaux et les rues sont très étroites. On navigue encore toujours entre mosquées et églises, bien que les premières soient plus importantes en nombre.

Une fois sorti de Mostar, je retrouve ces gorges profondes (ahem) à l’ombre. On longe toujours la Neretva depuis la veille et ce sera ainsi jusqu’au poste-frontière de Doljani.

DCIM107DRIFTOn continue dans le niveau immonde et chaud de la veille le long de la M17/E73.

On retrouve toujours cette dualité mosquée/église à quelques mètres près. Comme pour matérialiser cette frontière culturelle et linguistique entre les deux principales communautés en Bosnie.

Au final, je voulais prendre plus long en passant par Neum, mais depuis le départ, je ne me sens pas au top. De plus, Neum est la seule station balnéaire de Bosnie. Et donc, avec le bordel de touristes, le temps de passage etc… vous connaissez la chanson ^^

Et arrivé au poste-frontière, une file de bagnoles se présente. Que fait-on?

DCIM107DRIFTOn commence à connaître la musique ^^

Sauf que… le poste-frontière est minuscule et n’a qu’un seul guichet.
Et on ne peut pas dire que côté bosnien ce soit des flèches…
J’ai attendu 1h15.
Sous le cagnard.
Pas un coin d’ombre ni de quoi ravitailler en eau.

Et vous savez quoi?

Quand vient mon tour?

30 secondes côté bosnien et… 0 côté croate.

« Ah, you’re French! Go go go! »

Un gros sentiment de déjà vu………………………………

Mais, nous voici sur le territoire croate!

_IMG5221Nous sommes de retour, pour jouer un mauvais tour.

Je fais mon plein côté croate avec les tarifs…. bosniens et en écoulant mon restant de Mark et c’est parti pour rejoindre Metković puis la célèbre route 8.

Et là, ça va être du bonheur pendant toute la journée jusqu’à Zadar. Car cette route est juste magnifique et, de façon surprenante, assez peu empruntée malgré la période estivale.

DCIM107DRIFTOui, on stoppe car c’est tellement chouette…

C’est pétage de mirettes sur pétage de mirettes. Je m’attendais à du superbe, j’ai eu du splendide.
Au contraire du Monténégro ou de l’Albanie, c’est bien plus propre et bien mieux agencé côté urbanisation.
Des montagnes, des criques me croquent, mer, plages, eau turquoise, végétation, tout se marie parfaitement.
La route virevolte, monte, descend, longe la côte puis s’enfonce un peu plus, c’est une symphonie de couleurs. Il est parti maso avec un vieux cyclo.

La première étape me fait arriver jusqu’à Makarska sur les conseils des copains croates d’Instagram. C’est juste un peu le bazar pour y rentrer car tout le monde se dirigeait vers le ferry, mais j’ai bien apprécié ces maisons en pierre et ce bord de mer très tranquille. Il fait déjà 35°C.

Makarska

Ici, on est dans un pays de footix. Et notamment de fans du Hajduk Split, un des clubs phares du championnat croate, en rivalité avec les clubs de Zagreb. A chaque abribus ou à chaque pan de mur disponible, tu as un tag (et encore, je trouve que le mot est vachement péjoratif) à l’effigie du club.

DCIM107DRIFTToujours plus joli que les tags français à Paris ou à Lyon…

Mais ça ne vaut absolument pas les vues de la côte…

_IMG5243La route 8 fait partie des plus belles routes de côte au monde. C’est mérité.

Et étonnamment, toujours aussi peu de circulation. Alors qu’au Monténégro c’était assez chaotique, là, c’est fluide, large, beaucoup de voies de dépassement possibles et une quantité de motards à croiser et tout le monde te salue. Scooters compris!

A Duji Rat, ouh je vois une petite plage en contrebas et un parking.
A l’ombre.
Avec de la place.

chaud-poil-panneau-ville-humour-droleAmis Nivernais, je vous salue.

Enfin, pas tout à fait hein.

Vous avez deviné, j’ai trouvé mon bonheur.
La baleine bleue est parquée et mérite sa sieste.

Je reste plus d’1h30 ici sans qu’aucun quidam ne daigne venir.
En bon ours, putain, c’est le pied!
Et qu’est-ce que c’est crade comme coin!

_IMG5245Grosse pensée aux travailleurs…

_IMG5252L’autre baleine est à l’eau aussi.

Preuve que je suis allé à l’eau mais pas à Poil.

J’en profite aussi pour (tenter de) bronzer vu que j’ai pu parfaire le bronzage agricole il y a deux jours.

Une fois Leslie et son pilote refroidis, on continue en direction de Split que je tiens à éviter. Déjà la circulation à l’entrée m’a refroidi (haha), je n’ai pas foncièrement prévu de visiter.

Dommage. J’avais envie d’un fruit.

whgth7

J’aurais pu prendre une banane à Split.

Voilà, je l’ai faite.

Vous l’attendiez hein?

Bref, donc, on reprend la route et on contourne Split.

DCIM107DRIFTSplit.

La contournante en 2×2 voies est très efficace et on peut voir la ville au loin et son port.

A partir de là, la route 8 rentre un peu plus dans les terres et la vagétation se fait bien plus rare.
Et avec ça, on perd l’air marin et la température grimpe encore une fois au-dessus des 40°C. Je n’en peux plus bordel, surtout de ce vent chaud!

Puis on relonge la côte de nouveau avec ces criques encore une fois puis ces petits villages sur des presqu’îles. Et on n’oublie pas non plus les îles que l’on distingue dans la brume au loin. Quelles vues encore!

_IMG5256Primošten, un mini-Dubrovnik.

Ca y est, nous sommes à Zadar après avoir contourné Šibenik. C’est intenable cette chaleur et je commence à faire de plus en plus de conneries.

16h30, enfin j’arrive à l’hôtel dans une zone commerciale. Le centre-ville de Zadar est à 2,5km.
La tenancière est super sympa, me file un plan de la ville avec les must-to-see et… est fan de moto! Donc, ça discute point-de-croix évidemment.

En attendant que la température redescende, c’est douche et repos. Et préparation du méchoui.

_IMG5259J’ai un petit creux.

Entretemps, je reçois un WhatsApp de Nino en me souhaitant encore bonne route et qu’il a apprécié la discussion d’hier. Super sympa et je réponds dans la foulée!

_IMG5261Mouais, ça reste de la pils ^^

On attaque donc la marche direction le centre-ville de Zadar.

_IMG5263Marina de Zadar.

L’entrée se fait par une porte type Arc de Triomphe et le restant de remparts. Encore une fois, c’est une ancienne ville fortifiée!

Ce que je retiens de Zadar, c’est principalement la tour du capitaine, l’Église Saint-Donat, l’Eglise Sveti Šime et le Palais des Ducs.
Ensuite, le centre est réservé à beaucoup de commerces malheureusement et pas mal de restaurants type fast-food.
Cependant, ce qui est top de chez top, c’est que c’est 100% piéton!

Et qui dit ville touristique dit touristes et notamment… français. On y reconnaît trèèèèèèès facilement…

Ahem.

Une fois arrivé sur la Obala kralja Petra Krešimira IV, c’est l’apothéose. J’arrive en plein coucher de soleil et les images à ce moment sont FAN-TAS-TI-QUES.

_IMG5295Vogue petit bateau 🙂

J’arrive en face de la célèbre Pozdrav Suncu, la salutation au Soleil. C’est une représentation à l’échelle de notre système solaire avec des cellules photo-voltaïques. Et c’est impressionnant de voir combien nous terriens… t’es rien en fait!

La représentation du système solaire non loin de l’orgue marin.

Et oui, juste à côté est l’attraction principale du centre de Zadar; l’orgue marin.
En fait, sous la promenade, l’eau peut circuler et avec le clapot des vagues, de la musique est jouée.
Ça paraît fou dit ainsi, mais je vous conseille vivement de vivre le moment. J’ai juste fait un rapide live, après, j’ai tout coupé et suis resté 20 minutes à écouter ces sons apaisants. Et avec ce coucher de soleil…

_IMG5311Oh qu’il est content l’imbécile.

_IMG5323Il y a pire pour piquer une tête, non?

_IMG5334Les lorraines sont de sortie!

Mais au moment de rebrousser chemin, je ne me sens pas au top. Vertiges, pas faim du tout, juste soif. Il est temps de rentrer et de se reposer…

Prochain arrêt : Korenica en Croatie est à venir!

4 réflexions sur “ES21 : Mostar (BIH) – Zadar (HR)

  1. Cléa Cassia dit :

    Encore un joli morceau, mais toujours Big Up à Mostar ! La photo avec le pont mérite plein de cœurs. (celle avec les bottes au bord de l’eau est aussi pleine de beauté ;D)

    Je salue aussi le bronzage fermier avec la trace des gants : il a dû être chiant à faire partir celui-là !

    PS : « Nous ne vivrons plus ensemble », tu voulais dire « ensangle » non ? 😉

    J'aime

    • Papy dit :

      Merci pour ton commentaire!

      Oui, celle de Mostar est, je pense, une des plus jolies prises lors de l’Expé. Et est aussi forte en signification historique.

      Pour le bronzage, c’est parti bien rapidement vu que ce j’ai pris par la suite sur le museau. C’était encore bien rouge ce jour-là!

      Excellent jeu de mot! Je valide avec citation!

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s