Break 1 : A travers le Plat Pays

Du 9 au 14 septembre 2018 : A travers le Plat Pays
Mode bagnole et à pinces
« D’Ouest en Est, sans passer par le Luxembourg. »

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

C’est un article qui va sortir de l’ordinaire aujourd’hui.
Puis bon, un vilain petit canard est toujours bienvenu parmi les oies, ve.
En effet, pendant une semaine, Leslie sera au repos avec des copines comme dit dans l’article juste avant.

Bref, sans plus attendre, voici le résumé de cette semaine chez mes amis Belges, Alex, Nico, Ber et Ju (enfin quand il sera là le dernier 😀 )

 

Dimanche 9 septembre
Pairi Daïza

Ce nom doit vous dire quelque chose si vous avez suivi mes aventures au Cap Nord en 2016.
Et si ça ne vous dit rien, je vous conseille d’aller lire ce magnifique article (fautes de roses, on se lance des moellons).

Hé oui, on y retourne!

Depuis deux ans, des modifications ont été faites avec notamment, en construction une partie dédiée à l’Amérique du Nord qui devrait ouvrir courant 2019 ou 2020.
De plus, cette année, il y a des animations avec des gros dinos.
Amérique du Nord, dinos… attention, alerte blague qui arrive.

denver-dinosaure-album-panini

Et si vous chantez le générique, je ne suis en rien responsable de votre perte de neurones.

Cette fois-ci, nous faisons le tour dans le sens inverse en commençant par la partie Russe avec la toujours aussi belle isba.

Ouais, là aussi, on change, les photos vous les verrez en diaporama.
Ça me fera des vues en plus, bande de moules.

Puis on passe du côté des raton-laveurs (qui pour une fois ne se sont pas mis une peignée :p ), les dinos mécanos qui terrifient les chiards (mouahahahahah, quels enfoirés nous fîmes), et la partie avec les Efélans.

115730309

Oui, aussi mignon.

Mais d’abord, vu la chaleur et vu le monde, il faut bien s’abreuver!

_IMG6426.jpg

On se met de suite au goût du jour.

Direction ensuite la partie de la réserve avec les lions, les rhinos (oh les bébés rhinos tout mimis!) suivi de la partie asiatique avec le splendide temple bouddhiste.
Malheureusement cette année, je n’ai pas pu faire le coup de gong. C’est ptet à cause de ça que j’ai eu mes emmerdes il y a deux ans, vu que j’avais fait un nombre pair!

Oui, je spoile le lien d’avant, mais si tu y as lu, ce n’en est pas un.
Si tu ne l’as pas fait, c’est bien fait pour ta gueule.

Na.

Après une visite dans un magasin de cailloux pour Alex, on file à la restauration puis on va dans l’enclos des fauves-souris où on arrive enfin à trouver une des panthères cachées dans un espace adjoint.
Les poissons attirent toujours autant de monde, ainsi que le pont suspendu, on trace ensuite du côté de l’Australie pour retrouver ces feignasses de kangourous.
D’un bond (hoho), on fait coucou aux bibifok puis à… Tian Bao, le petit panda né il y a deux ans!

En plein repas.
En même temps, un panda, ça passe son temps à bouffer du bambou, et non à taper dessus.
Là aussi, chanson à la con à deviner.
Sans oublier le nounours équilibriste…

Nous évitons l’aquarium et le vivarium vu le monde et le cagnard (et l’heure, on a un peu trainassé) pour faire (d’abord une pause boisson, faut pas se déshydrater!) un tour de petit train pour mieux voir les bisons et les éléphants. A terme, leurs enclos seront bien plus grand une fois les travaux finis de la partie américaine.

Un tour par les volières hou, chouette, il y a beaucoup moins de monde.

_IMG6561.jpg

« Blague refusée! »

Nous rentrons maison avec chacun une peluche et forts fourbus.
Alex a su tenir toute la journée malgré ses soucis de santé 🙂

Parfait, car le lendemain c’est…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Lundi 10 septembre
Glande et BarakiLand

La veille au soir, nous avons regardé le GP de Saint-Marin.
Résultat, le lendemain, on décide de glander velu.
Mais on file à BarakiLand, c’est à dire le Cora de La Louvière XD
On fait le plein de bières, de crasses et de skif pour bouffer la semaine.
Faut pas déconner
De plus, les loulous me font ma culture cinéma. Et Dieu sait qu’il y a du boulot XD

 

Mardi 11 septembre
Les Grottes de Han

Pour le mardi, direction la limite de l’Ardenne Belge.
Ou les loulous me parlent de Han.
Hi, Han?

L’âne que je suis se demande où que l’on va.
Ils ne pipent mot.

Déjà, on arrive dans un joli petit village, tout en pierre, rues inclues.

Là, on arrive devant le bâtiment « Les Grottes de Han »! Ah génial, on va être au frais!

Après un petit voyage en train (et une gaufre pour Nico) qui secoue, sponsorisé par DJ Bibi (private joke) à l’arrêt, on entre dans la grotte. Du pied gauche, toujours, ça porte bonheur.

Là, on est séparé entre flamoutches et wallons-français. Parce que la visite est guidée!
Et c’est parti pour 1h30 de visite, en pleine obscurité, de plusieurs salles avec un guide au top!
Et les francophones rentrent en premier, mouhahahahaha 😀

Nous marchons environ 2km entre stalactites, stalagmites, de la calcite de partout. Chacune des salles est impressionnante.
Juste nous sommes déçus par l’animation dans l’une, on se demande encore quel est le lien avec le lieu…

La Lesse passe par là, en s’étirant dans quelques salles. Le lieu régule le débit et, selon le guide, cette année, le cours est très très très bas. Au plus fort des pluies, certaines salles peuvent être englouties.

D’ailleurs, dans l’avant-dernière salle, on est surpris. Le guide nous indique qu’il y a de l’eau ici. En fait, on a un reflet parfait du plafond qui fait penser que l’eau est super claire!
Merci le GorillaPod pour les poses longues!

A la sortie des grottes, le coup de canon classique permet de se rendre compte de l’immensité du lieu.

On a le temps avant de prendre le camion safari (un Volvo bien entendu :p) donc on file à la friterie du coin où je me prends un pur coup de chaud. Vite, il faut…

IMG_20180911_145934.jpg

Vous avez comprendu?

Sans oublier les magasins de cailloux… n’est-ce pas Alex?

Une fois dans le camion-safari, on traverse la réserve où les animaux sont en semi ou totale liberté. Des cerfs, des biches, des loups, des ours, des sangliers (ardennais, obviously) et une musique pas du tout qui reste en mémoire au début et à la fin (d’ailleurs, je la chante en écrivant ledit article, Han!).

On continue le soir avec la culture cinéma 😀

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mercredi 12 septembre
Expo Tim Burton

Direction Genk pour ce mercredi, en pays flamoutche pour l’Expo Tim Burton.

Après un blind test (années 80 powa) pour occuper la route, on arrive dans une ancienne mine aujourd’hui reconvertie en centre culturel.

Déjà, je dois admettre que l’idée est excellente avec la restauration des tours ainsi que des machines utilisées. Puis l’ambiance dans le centre d’expositions en lui-même, j’étais dans mon élément.

Après s’être restaurés ici, une tentative de parler en néerlandais catastrophique, un labyrinthe dont on n’a pas failli sortir :p (le dernier sorti doit rincer sa tournée ^^), on attaque l’Expo.

Les photos étaient interdites, donc ce ne sera que du texte.

J’avoue adorer le monde de Tim Burton, mais pas autant qu’Alex! Elle était dans son élément! On a pu découvrir plus en détails le personnage du réalisateur et de l’artiste.

Vraiment, on se rend compte par la quantité d’œuvres griffonnées sur des monceaux de serviettes, des calepins, des cahiers… que ce mec ne s’arrête JA-MAIS! Le cerveau est tout le temps en ébullition, et des tas de projets non aboutis et tout ceux qui ont abouti ont nécessité tant de travail.

Puis l’univers de Tim Burton, si vous avez vu des films comme le Noël de Mister Jack ou les Noces Funèbres, ou même hors des films d’animation comme Batman (le tout premier), a cette ambiance sombre avec des personnages souriants ou sinistres mais attachants.

Et que dire des musiques de Danny Elfman qui accompagnent les films?

On est plongé à travers ce monde qui peut effrayer aux premiers abords. De plus, quelques inédits, des projets d’université sont montrés, certains en exclusivité.

Cette Expo dure jusqu’en novembre 2018. N’hésitez pas si vous êtes du côté de Genk 🙂

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Jeudi 13 septembre
Bruges et Oostende

Antépénultième jour en Belgique, on repart en direction des Flandres, cette fois-ci Occidentales.

Ah Bruges, la Venise des Flandres, depuis le temps que je souhaitais y visiter! On m’en avait vanté les beautés, nous n’avons pas été déçus.

Après avoir trouvé un parking non loin du centre historique, nous vagabondons le long des canaux et aussi dans le Béguinage.
Il est situé dans la partie méridionale du centre historique de Bruges, en Belgique. Il constitue encore aujourd’hui un espace clos que sépare de la ville un mur d’enceinte encore partiellement doublé de douves. (source Wikipedia)

Peu de monde, normal, beaucoup de gens ont repris le travail, ça nous permet de vraiment profiter des lieux.

Ces maisons en pierre apparente, ces canaux où bon nombre de couillons touristes profitent de naviguer en canot, ces rues pavées, vraiment, je suis tombé sous le charme.

Bon sans compter les magasins de bière et de dentelle, mais devinez où se situe mon  intérêt… (et non, il n’y avait quasiment pas de magasins de cailloux, hein Alex :p )

On déjeune en terrasse non loin de la Grand’Place, surplombée par le Beffroi ainsi que par le Palais Provincial de Bruges. A choisir, j’ai préféré la Grand’Place de Bruxelles, mais le Beffroi en impose.

Des musées, il y en a à la pelle : Musée de la Bière, Dali, la tortu… what? la torture? Intéressant ^^’ mais vu le tarif, moué non…
On préfère se faire mal devant les magasins de chocolat et de babeluttes de chez Moeder Babeluttes le long de la Wollestraat.  Rien qu’en passant devant, j’ai du prendre 3kg…

On revient sur nos pas et afin d’éviter le trop de monde sur la route… et si on allait à Oostende?

Quelle bonne idée! Bon, on ne va pas aller au Zoute, bien que toute la Belgique soit conviée, hein Natacha?

60_1195065426

Même Claudy approve. C’est dire.

Bref, direction Oostende où on verifie que l’on ferme bien la voiture (hein Nico?) et… ben ça va être vite parce qu’à part du béton et les brise-lames, il n’y a rien que le Mercator (un ancien navire-école depuis reconverti en musée) à voir.

Bon, il m’empêche qu’une bonne marche le long des digues et de la plage, au coucher de soleil, c’est top. Plus l’air iodé, on finit en beauté les visites.

Puis surtout, l’idée de faire un pique-nique sur un banc à base de malbouffe, sans décapsuleur pour ouvrir les bières en étant presque suivi par un psychopathe… voilà quoi xD
C’est un super moment, on rigole comme pas permis en profitant de ce superbe coucher de soleil sur la Mer du Nord.
Comme quoi, il ne pleut pas tout le temps dans le Grand Nord :p

Au retour, second blind test sur Disney où on a eu bien des difficultés ^^’

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après toutes ces visites, il est temps que le

 

Vendredi 14 septembre
Mignault

C’EST GLAAAAAAAAAAANDE!

On se remet des émotions, Ber et Alex jouent de la gratte et on fait quelques courses pour la bouffe du soir avec Ju.

 

 

Quelle semaine! Vraiment, comme à chaque fois que je monte en Belgique, ce sont des moments exceptionnels.
Certes, il n’y a pas de moto cette fois-ci, mais j’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cet article que j’ai eu à l’écrire.
Puis il n’y a pas que la route dans la vie.

De nouvelles visites, de nouveaux coins découverts qui me font encore plus aimer le Plat Pays. Véritable dualité culturelle, linguistique mais aussi par sa géographie, la Belgique est un pays que j’adore visiter.
Les routes sont ce qu’elles sont, souvent en travaux, souvent en mauvais état, ça change de ce que j’ai l’habitude de visiter. Mais ce n’est pas fini, vous verrez ça dans le prochain article
La richesse du patrimoine belge est sans commune mesure. Tout comme le nombre de bières dégustées, à tel point qu’on m’a filé une appli pour les noter :p Il faut bien cultiver sa zythologie.

Encore un énorme merci à Alex et Nico pour nous avoir accueilli durant cette semaine, pour les attentions… pour tout. Cette semaine va nous rester en mémoire, c’est certain. D’autres moments seront à venir pour nous tous en 2019!
A charge de revanche dans l’Ain, comme vous le savez 🙂

 

Prochain arrêt : Epernay dans la Marne est à venir!

3 réflexions sur “Break 1 : A travers le Plat Pays

  1. Cléa Cassia dit :

    DENVER LE DERNIER DINOSAURE C’EST MON AMI ET BIEN PLUS ENCORE DENVER LE DERNIER DINOSAURE C’EST MON AMI ET BIEN PLUS ENCORE DENVER LE DERNIER DINOSAURE C’EST MON AMI ET BIEN PLUS ENCORE

    Bon voilà j’ai encore bien ri (faute de rose on s’envoie des moellons, je sais pas où tu vas chercher ta came mais c’est de la bonne !)

    En tout cas tu as eu l’air d’avoir de chouettes guides pendant ces quelques jours.
    L’appli pour noter les bières bues, un concept tellement belge ♥️

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s