ES1 : Pont-d’Ain – Chailles

14 avril 2017 : Pont-d’Ain – Chailles
452km
« Sun is Chailles, Ning! »

RB 14-04-2017.JPG

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Le marathon du mois d’avril commence. Ça va être la course jusqu’à mi-mai. Je vais donc vous singer dans vos moindres faits et gestes, comme on dirait dans une grande maison de couture.

L’étape 1 de l’Expé Normandie va me conduire (ou plutôt je vais conduire Leslie) jusqu’aux environs de Blois depuis l’Ain. Et plus précisément chez le Sieur Tilou qui ne fait pas d’huile quand je lui annonce une arrivée vers 20h chez lui.

Car oui, le matin, je bosse.
Un peu.
Coupé à 11h30 par le mâchon.

M’enfin à 5h30…

_IMG9259Kilomètre 0 d’Expé, 5h38 du matin.
Olé, 5 degrés, je me gèle les mains…

« Encore un matin, un matin pour rien » chante JJG. C’est un peu l’idée car l’esprit est déjà sur la route. Et les lumières du matin ne sont pas encore éclairées pour tout le monde.

_IMG9261Leslie : « Clairement… ou pas. Je vais me reposer encore… »

Râ, pour une fois, va être avec moi dès le premier jour. Ça change de l’ordinaire!

_IMG9275Pire comme vue depuis le bureau, non?

13h30, c’est le grand départ pour cette Expé de 4 jours. Cette fois-ci, il y aura du nouveau avec l’apparition de la caméra sur le casque en mode timelapse.
Pour les ceuss qui ne connaissent pas, vous cliquez sur le lien sur le mot et faites pas chier.
Les autres, embarquez avec moi sur l’autoroute en direction de Mâcon (et non Macron ni mâchon). Voilà.

_IMG9283Ouais, autoroute, je sais, c’est le mal…

Parce que Bourg-en-Bresse Marcon… Macron… merde, Mâcon, par la Nationale 79, pas que ça me brise les noix (de Grenoble, évidemment)…

Donc la caméra sur le casque, pourquoi? Déjà, ça me permet de changer les prises de vue. Ça me permet de prendre en photo des coins que je ne pourrai prendre en photo sur la route (genre sur autoroute). Et puis j’ai envie de tester. Na.

Voici des résultats :

DCIM100DRIFTEn passant au-dessus de la Saône vers Mâchon.

L’itinéraire n’est pas des plus passionnants si je veux arriver au plus vite sur Blois. C’est la RCEA au programme jusqu’à Moulins (à poivre).

DCIM100DRIFTPassage par les coteaux du sud de la Bourgogne avec un compagnon de route…

Sur la route, il faut toujours être

DCIM100DRIFTPrudent, un bon client de Renault Trucks.

Toute cette route est inintéressante et je prends en photo tout et surtout n’importe quoi. Comme par exemple :

DCIM100DRIFTDes champs de colza…

DCIM100DRIFT… et de (rares) (bien trop rares) virages.

Comme un gland, je suis parti de Bourg-en-Bresse sans faire le plein. Je prévoyais de refueler à Moulins (à parole) sauf qu’en plein milieu de nulle part…

20150912_190011.jpgRunning gag de l’Expé NordKapp… (un peu de pub ne fait pas de mal)

Direction Bourbon-Lancy faute de mieux pour un coup… non pas de whisky mais de 98. Ce qui me fait chier, c’est que ce n’est pas DU TOUT sur ma route et me fait faire un détour de 15km. Par des routes tout aussi chiantes, remplies de mous du volant.

DCIM100DRIFTIl a fallu presque pousser…

Une fois le plein fait et que la station + caissière (lovely one ^^) me souhaitent

_IMG9284

Je finis de traverser la Saône-et-Loire et me retrouve dans le département des fous : l’Allier. Puis la Nièvre. C’est un lapin qui a la haine, le Nièvre.

Je prends la route en direction de Nevers par la Nationale 7, qui ne me conduit pas à Sète, qu’on y aille à 4, 5, 6 ou 7. Non cette route ne sera pas bonne.
Elle est si énervante que je prends ensuite la direction de Bourges.
Sauf que la route est, en reprenant les mots exacts de mon collègue David, « droites et vallonnées ». Ca me rappelle foutrement celle en direction de Karigasniemi en Laponie l’été dernier.

Rien de palpitant en somme, juste à bien carrétiser les pneus. Je pensais que les Dombes étaient bien chiantes, c’est que tchi par rapport à ce coin! La seule chose en commun : le nombre de bestioles explosées au kilomètre, match nul à ce niveau 😀

_IMG9319Et encore, le soir, c’était pire…

_IMG9297Routes à crottin, relief aussi plat qu’une limande, bienvenue dans la région Centre!

Je contourne Bourges en ayant devant moi, tout du long un 44t avec aucune possibilité de dépasser puis prends la route de Vierzon.
J’ai voulu voir Vierzon, et j’ai vu Vierzon.
J’ai voulu voir Vesoul, je n’ai pas vu Vesoul!
Comme toujours… je me tape des déviations et des travaux. Grmbl.

On continue la punition jusqu’aux abords du Cher. Est-ce que je crois en la vie après l’Amour? Certainement car non loin de Mennetou-sur-Cher, je tombe sur de superbes coins._IMG9312

Mais aussi de plus en plus de châteaux, manoirs and co. On sent que l’on se rapproche de l’une des plus belles régions de France pour les amoureux de l’architecture. DCIM100DRIFT

A tel point que les mains m’en tombent.

DCIM101DRIFTLeslie : « Heu pépère… remets tes mains sur moi là… »

Le temps avançant, il est près de 19h00 quand j’arrive à Romorantin, la patrie de Matra, de l’Espace et de l’Avantime (ouais enfin le dernier, rien de glorieux).
J’envoie un message à Tilou pour le prévenir de ma pause gastronomique en hommage au Zaurel.

_IMG9315Light et gras, mais ça tient au bide.

Direction ensuite la Sologne avec la volonté d’aller voir le Château de Cheverny. Et bien entendu, comme je suis verni, que se passe-t-il quand j’arrive devant? #Marrelfacts! (ça vous avait manqué hein).

Fermé.

Depuis 1h30.

Et merde.

_IMG9324On le devine derrière les arbres.

Pour le tintinophile que je suis, ça aurait été rudement chouette de voir le château qui a inspiré Hergé pour créer celui de Moulinsart.

DCIM101DRIFTAu moins, j’ai eu de la lecture, ce qui est cool.

Et ben Tintin, dans le cul la balayette, je n’avais plus qu’à rejoindre la cité blésoise avant que la nuit ne tombât (imparfait du subjonctif placé, c’est fait).

Le coucher de soleil dans les forêts permet encore de faire de bien belles photos avec la caméra.
Je suis d’ailleurs surpris de l’autonomie d’icelle dans ce mode. C’est très bon à savoir pour les prochaines balades.

20h00, Blois m’attend avec un superbe coucher de soleil sur la Loire. Etant fatigué, je commence à vouloir dormir comme l’animal homonyme.

_IMG9333Blois, son château et sa cathédrale.

_IMG9341Posé comme une merde, mais ça valait le coup.

20h20, me voici chez Tilou.
Depuis le temps que l’on cause par réseaux interposés, c’est toujours appréciable de rencontrer les gens de visu.
Et là aussi, une superbe rencontre à discuter de moto mais pas que tout au long de la soirée (modulo la pepette qui ne voulait pas s’endormir ^^).
Encore merci pour ton accueil et les moments partagés! A charge de revanche dans l’Ain.

Prochaine arrêt : Bagnoles-de-l’Orne est à venir!

4 réflexions sur “ES1 : Pont-d’Ain – Chailles

  1. Cléa Cassia dit :

    Hey, tu m’as appris l’orthographe d’un mot, que tchi 😀
    Ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu cette expression ! Je crois que je vais devoir la caser dans mon roman 😉

    Sympa les images avec la caméra sinon !

    J'aime

    • Papy dit :

      Serviteur 🙂
      Il est vrai que cette expression est de la région lyonnaise et je n’y ai jamais entendu ailleurs.
      Ça change un peu et ça permet aussi d’avoir un peu plus de souvenirs aussi. L’idée est de me servir de ça cet été pour faire mes compte-rendus.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s