Avant Barcelona 6 : En famille!

14 et 15 avril 2018 : En famille!
31 + 256 km
« Don Corleone »

CaptureCapture2

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

Bien que se présentât (voilà, l’Ain, parfait, du subjonctif!) ce weekend de manière plutôt tranquille, finalement, il se fit avec deux balades.

Que je m’en vais te conter.

 

Samedi : 31km

Il était une fois, un abruti de l’Ain, parfait, qui devait être en repas de famille en mode parrain.

Avant ça, il se décida d’aller faire un tour dans sa montagne bugiste afin de photographier des horreurs.

_IMG9814Comme cette GTR bleue avec ce sac Givi et ces supports RAM de GPS/GSM….

_IMG9818Ce pot Scorpion et son autocollant qui se barre…

30708693_138266393552971_1767941150443831296_oOu bien cette GTR bleue (encore) et ces paysages moches sur la route des Crêtes bugiste

Modulo les passages des autochtones et des tractochtones, j’arrive à prendre quelques clichés potables.
L’heure tournant, j’arrive pile à midi chez mon paternel où :

  • On a encore mangé comme des cochons.
  • On a refait le monde avec mon père et sa copine, mon beauf et ma sœur.
  • On a fait un escape game bien fendard (on n’a pas la lumière à tous les étages…) en fin d’aprem’.

 

Dimanche : 256km

Je te parlais il y a 30/2/76,7 secondes (selon ta lecture de vitesse) qu’on avait mangé comme des cochons.

Ben le dimanche, rebelote pour l’anniversaire de notre grand-père chez notre mère.

Pour rejoindre Pont-de-Chéruy, il n’y a rien de passionnant.
C’est D1075 et D65 au programme. 45km d’ennui.

Avant de baffrer, avec ma frangine, on va chercher des saucissons au marché. Normal quand on parle de cochon…

J’en profite pour tirer le portrait de tout le monde, sauf le mien.
On a assez vu d’horreurs pendant la guerre.
J’en profite aussi pour, je pense, faire une des photos qui va me rester longtemps en tête.

Mode sensible-tout-meu-meu actif.

_IMG9892.JPGParce que tous les héros n’ont pas de capes : 3 cancers et toujours en vie le grand-père!

14h30, dong dong dong!
C’est le signal du départ de la balade avec ma frangine qu’on s’est dit de faire depuis… au moins… facile… tout ça.

Minimum.

On rejoint JB et Marion avec leur Tracer 900 pour une roadbook sympa.

20160105_215358ALe temps l’est moins ceci dit…

On quitte Tignieu pour prendre Crémieu puis monter sur Siccieu-Saint-Julien et blablabla. J’en ai déjà parlé de ce bled ici.

Bon, on fera fi de nouveau d’un énième souci de caméra.
Le son? Non.
Le bon mode? Non plus!
Ah oui, l’angle de la caméra. Il est joli le topcase dis donc…

On attaque ensuite les Gorges de l’Amby via la D52A puis la route du Rhum pour rejoindre Charette par la D52C.
Ce sont les seules routes à virages potables du coin, avec des spots sympas.

Arrivés à Montalieu-Vercieu, je voulais rejoindre Briord pour changer de bord mais le pont est en réfection.
Tel le (Super)-Phénix, nous nous réveillons et passons non loin de Creys-Malville pour rejoindre Morestel via la D1075 (encore une fois…).

Là, nous nous rendons au spot que tout le monde voulait voir et revoir : la Cascade de Glandieu.

Comme bien souvent, c’est le lieu de production d’images d’une rare intensité de mocheté.

30740358_10216465418607252_2190098025748103168_o_IMG9907

Salut les moches!

On continue la balade loin des imbéciles en prenant la D10 en direction de Belley via quelques virolos sympas, mais ce n’est pas évident de gérer la moto avec un passager.
Ça faisait des lustres que je n’avais pas été dans ce cas, et je me sens encore plus prudent que je ne suis déjà.

En résumé : je me traîne salement :p

Puis nous rejoignons la D41 qui nous mène au Lac d’Ambléon.
D’emblée, on se fait remarquer en garant les motos comme des sales.

30742195_10216465418367246_164791104804225024_o30724504_10216465418447248_9103390617907494912_o

L’altitude fait perdre la boule à certains.

20160105_214659A

Dans la descente du Col des Fossés, on en ramasse deux justement dedans.
Excès d’optimisme dès le début de saison? Sans doute.
Ça va être galère pour le Bandit de redescendre sur Lhuis sans poignée d’embrayage…

Puis c’est le grand retour via la D19 jusqu’à Sault-Brénaz puis la D65 (encore elle!) pour remonter jusqu’à Pont-de-Chéruy, après au moins… 3 tours de rond-point?

Faut bien tuer les bandes de peur comme on peut.

20160105_223711ACette D65 fut la route centrale du roadbook.

Le retour?

En un mot, et ce sera le dernier.

Autoroute.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s