Avant Barcelona 4 : La Tradition Bugiste, le retour

6 avril 2018 : La Tradition Bugiste, le retour
148km
« Plutôt deux fois qu’une. »

Capture

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

« A croire que ça va devenir un rite! », hue-elle. Je parle bien entendu de Leslie.
Il y a trois semaines, on avait roulé un tantinet dans le Bugey.

Si vous ne vous en souvenez pas, ça se passe ici, bande de malotrus.

Pour les assidus, asseyez-vous, attachez votre airbag, et on y va.
Pour les autres, lisez l’article précédent, et que ça saute.

Mais d’abord, sieste en rentrant du boulot.

Départ 15h30 depuis les bords de l’Ain et je teste ma camera dans un nouvel angle.
Sur le tableau de bord, en mode vidéo.
Échec critique, j’ai oublié d’enregistrer le son.

yeah-if-someone-could-just-kill-me-now-thatd-be-great

Donc, vous devrez vous contenter des photos.

Ça commence donc par la D1084 en direction de Neuville-sur-Ain puis la D42 jusqu’à Bohas.
Du grand classique, enchaîné avec du cousin Hubert-classique avec le Col de Berthiand. Toujours aussi propre, personne, les Gorges de l’Ain n’ont pas bougé, on continue.

D’abord, essence à Montréal, calice. Parce que bien évidemment, je tombe en réserve au milieu de nulle part et fais 25km ainsi.

Change, équipe, gagne toussa…

Puis on finit sur les bords du Lac de Nantua. Là aussi, du grand classique.

Bon, on arrive au moins classique, et au plus rock’n’roll : la montée vers le Lac Génin depuis Nantua.
On prend donc la D74, où, dès le premier virolo, je me chie dessus grâce à une plaque de gravier qui traverse sans prévenir…

Ça sera montée en mode lopette car :

_IMG9596.jpgIl y en a encore…

20180406_155145A.jpgOKLM, juste après une butte…

_IMG9602.jpgC’est pas large (CMB… oh wait)

Mais la récompense vaut les risques pris.

_IMG9606.jpgVous ne trouvez pas?
Dites oui, par pitié, dans les commentaires.

On redescend d’ici par Charix et sa petite route bien remplie de cailloux, de rivières, de chemins, et tout mélangé en même temps pour faire plaisir à Francis, pour reprendre la D1084 jusqu’à Châtillon-en-Michaille.

Au début, je voulais rebrousser chemin.
L’heure tournant pire qu’une *censure express* cité, je me dis : et si, finalement, on montait jusqu’à la Catray?

_IMG9628

Brillante idée, vous ne trouvez pas?
Je trouve aussi.
Quelle vue ce soir-là, sans doute la plus belle que je n’ai jamais eu.

Et là, je fais la rencontre de David, un motard de Bellegarde en Z. S’en suit une sympathique conversation sur mon vécu à moto et du sien, en faisant un peu de promo pour les écrits que vous avez devant vous.

Faut bien se vendre, hein. Voilà.

Puis direction la route du retour par le Col de Cuvéry, toute enneigée où je fais quelques litres de sueurs :

_IMG9647.jpg

Puis le Col de la Cheminée, la Route des 100 (D31) qui descend fort, le Cerdon… enfin du grand classique.

Au final, ouais, c’était du grand classique cette balade.
En rentrant je passe faire des courses. Et là, je dis : « Vive Aldi! »

Vous la validez?
La blague hein, pas la balade.

Non? Pas du tout?

OK, j’arrête là.

4 réflexions sur “Avant Barcelona 4 : La Tradition Bugiste, le retour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s