Avant Barcelona 1 : Révision(s) et Salon de la Moto

3 et 4 mars 2018 : Révision(s) et Salon de la Moto
334km
« Sortez les poubelles! »

Bonjour cher visiteur venu de la planète Internet!

6juin-minus-cortex.gif

Ben ouais, à terme, c’est l’objectif.
Nous sommes en vue de conquérir le monde.Enfin, tenter.
Tant et si bien qu’il faut passer par la case révision d’abord du tromblon (« Le tromblon t’emmerde! »).

Pendant le Moscou-Paris, si la sortie fut de courte durée après une vidange et un filtre, elle n’en fut pas remplie de conneries.
Le filtre lui l’était déjà, rempli.

Jusque là, ça va.

Sauf que ça fuit… un peu… beaucoup… passionnément… à la folie.

Mais pas « pas du tout ».
Ben oui, boulet que je suis, je n’avais pas suffisamment tourné le filtre à huile…

L’année commence tambour battant, je ronge mon frein.

Bref, ensuite, je pars à Minsk pour un weekend et le weekend suivant est aussi plein qu’une… marmite de soupe de ma grand-mère.

Vous y avez cru à la comparaison dégueulasse, hein? Cochons, va.

Direction d’abord MotoAin pour faire changer l’amortisseur, les pneus, les piles des capteurs de pression des pneus et l’huile du pont (d’Ain, voilà, elle est faite aussi).

L’abruti qui vous sert de serviteur est tout content!

20160101_220825_traite.jpgJe vous laisse imaginer le sourire bien niais sous le casque. On en profite pour tester la nouvelle camera, étanche et, normalement, imperdable…

Après 13,000km, ce n’était pas du luxe que de changer les pneus.

IMG_20180303_151253.jpgOui, ce sont les pneus de l’Expé Wild Wild East. Ils sont carrés et je vous merde.
Et retournez lire cette épopée tiens.

Certes, il en reste.
Mais glisser dès que tu prends de l’angle, on a connu mieux comme sensation fun en bécane.
Même pour le poireau que je suis.
On remet quoi à votre avis? La même chose, du Michelin PR4GT (5ème train déjà pour le TGV, Tréteau à Grande Vitesse), sauf que je passe en 190/55 au lieu de 190/50 à l’arrière.
On rehausse un peu la moto ainsi et elle est, askip, plus maniable.

IMG_20180303_143910.jpgBon là, effectivement, il manque quelque chose pour que… voilà.

L’amortisseur, dégoté dans une casse, est neuf.
Avec Fabien, on installe ça. Je monte dessus (la moto, pas l’amorto) et… putain la différence!
C’était déjà un bout de bois, désormais c’est une planche de mithril.

Vu qu’on parle de bière à la main…

Le soir, je vais rejoindre Le MotarologueLe Motard BioniqueMedhiator et une brochette de bons gros sauvages au Ninkasi à Lyon autour d’un pot (déchicané de préférence). Parce que pour bouffer par contre, il faut au moins attendre de tuer le cochon, faire le pain pour avoir son burger. Non, je ne vise personne!

Forcément, ça discute de point compté ainsi qu’élevage de salamandres toute la soirée, le tout arrosé de Cristaline sponsorisée par Guy Roux.

Ça, c’était pour le samedi.

Il y a le dimanche aussi.
Le Jour du Seigneur.
Amène ton GTR à Eurexpo pour revoir les affreux et aller au Salon du 2 Roues.

_IMG8950.jpgPas d’esbrouffe au moins sur qui y va.

Pendant 4 heures, on va arpenter le salon, se perdre dans le salon, s’asseoir dans un canapé du salon…

_IMG8955.jpgDans tous les sens du terme.

Ou tout simplement, grimper sur des tas de bécanes.
Enfin, pour certains, ce n’est pas grimper, c’est escalader et tenter de relever certaines motos.
Pour d’autres, c’est enfourcher ça comme des pocket bikes. Qu’ils sont énervant ces géants à grandes échasses!

On a dû déventouser Vincent de l’Africa Twin Adventure Sports, tel une moule accrochée à son poteau. Avec la bave s’il vous plaît!
Adrian nous a détaillé les différences avec son Africa quand elle est entière. No spoil.
Et détacher Medhi du stand Suzuki.

Bon, j’avoue, ça a été pareil pour moi que ce soit sur l’Africa (quand j’ai pu la relever) ou la H2SX.

Nous avons aussi profité du salon pour voir le numéro du Mur de la Mort (la vraie).

Des photos seront plus explicites.

C’est là où tu te rends compte, que la physique à étudier, c’est important. Mécanique des solides, PFS & PFD (Principe Fondamental de la Statique & de la Dynamique, ta mère) toussa toussa… impressionnant et sauvagement couillu.

tumblr_nwd0ecZ8gB1sgcicmo1_400.gif

Et puis, bien entendu, digresser (graisser la chaîne) devant bon nombre de motos, d’équipements, de trouvailles, d’horreurs qui alimenteront des articles et des statuts Facebook.

Sans oublier, une bonne photo photo(hy)g(i)énique en guise de souvenirs.

IMG_20180304_130432.jpgPaie tes VIP…

L’heure des séparations se faisant approcher (ouin!), je file quelques conseils de route pour Vincent dans sa quête du Far Est. Ça sera du gâteau (vous avez un indice de sa destination).

A bientôt pour de nouvelles aventures et très content de tous vous avoir rencontrés!

Pour encore plus carrétiser mes pneus, je décide de me faire un roadbook de la mort qui tue (encore elle).

Voici l’horreur.

RBSddR.JPGPal-pi-tant…

De toute façon, dès que tu es entre Lyon et le Bugey, tu dois te faire violence pour trouver un semblant de tournant. Il n’y a que la section entre Crémieu et Montalieu-Vercieu qui peut être considérée comme « potable ».

_IMG9159OK, il y a cette vue aussi depuis Moifond à Pusignan avec les Alpes au fond.
Potable aussi.

_IMG9166Une pause dans la cité médiévale de Crémieu, potable de nouveau. Tout comme leurs bières.

_IMG9169Enfin être seul au monde après le brouhaha du salon, comme ici à …
*respire*
Siccieu-Saint-Julien-et-Carisieu.

Purée, on voit bien les Alpes.
Mais qui dit ça, dit une invitée surprise.

#MarrelFacts, dès la première de l’année, c’est beau.

Tu-sais-la-pluie-c39est-bon-pour-ta-gueule--meme-6644.jpgPas besoin de légende, vous en avez déjà une qui vous narre l’article.

Zou, on rentre sur Pont-d’Ain en mode aquarium et je suis ravi de mon nouveau Caberg Tourmax et de son Pinlock qui ne se barre pas!

Bilan du weekend:

  • content d’avoir enfin rencontré des gens que je suis depuis un moment sur le net et d’avoir partagé avec eux ces instants.
  • content d’avoir commencé les travaux des 100,000km de Leslie. Prochaine étape, les disques de frein et les roulements.
  • content d’avoir repris la route après 4 mois de sevrage.

La suite?

Bientôt, j’espère!

 

6 réflexions sur “Avant Barcelona 1 : Révision(s) et Salon de la Moto

  1. On dit parfois que je suis Calme dit :

    Hello Papy,
    ronger ton frein parce que tu as une fuite d’huile. Tu es sûr d’aller loin comme ça !
    S’il y a un club des moto-voyageurs parés à tout, tu en es à coup sûr. Quelle santé !

    J'aime

    • Papy dit :

      De grands malades à la piste infernale… Et encore en photos, je trouve que c’est moins impressionnant qu’en vrai. Avec les vibrations de la structure et tout, tu te demandes si tout ne va pas se casser la gueule…

      Alors pour ça plusieurs choses.
      Déjà, je joue de ma mémoire :p
      Ensuite, j’utilise les logiciels dont j’ai parlé dans mon article du matos.
      Puis quand je suis en roadtrip, j’ai un traceur sur mon GSM. J’exporte ensuite en *.gpx la trace puis la sort dans MyGPSFiles. Une capture d’écran et c’est réglé 😀

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s